MENU

Après avoir trébuché à Drummondville, le Drakkar se relève à Québec

Drakkar de Baie-Comeau

Après avoir trébuché jeudi soir contre Drummondville (défaite de 7 à 1), la troupe de Martin Bernard s’est relevée de la bonne façon vendredi soir contre les Remparts de Québec en l’emportant 6 à 2 contre leurs rivaux de division.

Drakkar contre Voltigeurs

La meilleure chance de Baie-Comeau est venue du bâton du meilleur marqueur de la ligue, Yaroslav Alexeyev qui s’est retrouvé seul devant le filet d’Olivier Rodrigue des Voltigeurs. Mais sans résultat.

Ce sont les Baie-Comois qui frappent en premier. En fin de période, Julien Létourneau marque son premier but de sa carrière dans la LHJMQ à son huitième match.

La réplique vient, par contre, peu de temps après. Gregor MacLeod prend son retour de lancer pour ramener l’égalité à ce match.

C’est le Drakkar qui a obtenu les meilleures opportunités. Joly, Bouchard et Chekhovich ont chacun leur tour effectué de bons tirs sur le gardien adverse.

Jessiman, pour ça part, a effectué 9 arrêts lors du premier vingt. Il semble être aux aguets devant son filet et rien ne semble le déconcentrer.

En deuxième période, les Voltigeurs prennent d’assaut le filet de Jessiman qui ne sait plus où donner la tête. Encore sur un retour de lancer, Joe Veleno porte la marque à 2 contre 1 en début de période.

Vraiment une période à oublier pour Baie-Comeau, Xavier Bernard et Gregor MacLeod inscrivent des buts en mi et en fin de période. Le cerbère de Drakkar est complètement laissé à lui même, il effectue un total de 14 arrêts lors de ce tiers.

La troisième période ressemble étrangement à la deuxième. Jessiman se surpasse devant son filet en privant ses rivaux sur deux excellents lancers provenant de l’enclave.

En offensive, on a toujours de la difficulté à se rendre et à attaquer le filet adverse. Même lors d’un avantage numérique pour Baie-Comeau, c’est Gregor MacLeod qui inscrit son tour du chapeau ce qui donne un dur coup à la formation du Drakkar. La marque est à ce moment de 5 à 1 pour Drummondville.

Tout simplement un match a oublié pour le Drakkar, alors que Bernard et Koltygin mettent la partie hors de portée pour la troupe de Martin Bernard. Malgré les 7 buts qu’il a accordés, Jessiman a obtenu un total de 31 arrêts.

Il s’agit d’un premier revers en temps règlementaire cette saison pour le Drakkar.

Drakkar contre Remparts

Le premier vingt est très défensif. Peu de lancers durant cette période, 6 du côté du Drakkar et 4 pour les Remparts.

Autant que le gardien baie-comois, Justin Blanchette, a été chanceux que malchanceux en première période. Tôt durant celle-ci, les Remparts ont frappé de plein fouet le poteau de Blanchette qui était battu, mais plus tard le cerbère est déjoué du côté de la mitaine par un lancer surprenant de Louis-Filip Côté. Ce qui donne l’avantage à Québec.

Une séquence difficile pour le Drakkar qui n’a toujours pas marqué lors de leurs trois dernières périodes.

Toutefois, Baie-Comeau remédie à cette situation tôt en deuxième. Jordan Martel met fin à cette disette en inscrivant son deuxième de la campagne avec des aides de Shawn Element et Jérémy Michaud.

On peut remarquer que les deux équipes sont beaucoup plus offensives lors de ce deuxième tiers.

Chekhovich s’échappe en désavantage numérique, mais le gardien des Remparts a effectué un bel arrêt en plongeant pour voler le russe.

Peu de temps après en avantage numérique, Shawn Element compte son premier but de la saison sur le 16e tir de sa formation sur le gardien adverse, Dereck Baribeau. Martel et Joly obtiennent des mentions d’aides.

En troisième, le Drakkar ne s’arrête pas là. Après 24 secondes de jouer, Gabriel Fortier soutire le disque au capitaine de la formation québecoise, Benjamin Gagné, pour le remettre dans l’enclave à D’Artagnan Joly qui ne laisse aucune chance à Baribeau.

Et puis, seulement une minute plus tard en désavantage numérique, Samuel L’Italien donne un dur coup aux Remparts. Après avoir volé la rondelle à Gagné, L’Italien s’échappe et marque du côté de la mitaine pour porter la marque à 4 contre 1 pour le Drakkar.

L’avalanche de buts ne s’arrête toutefois pas maintenant. Toujours en désavantage numérique, le Drakkar en ajoute. Québec décide d’enlever son gardien de but pour avoir un sixième patineur, mais ce n’est pas une stratégie qui porte ses fruits. Tyler Hylland marque de son territoire d’un tir précis. Le gardien Justin Blanchette obtient une passe sur le jeu.

Trop peu trop tard, Québec réussit à battre Blanchette en mi-période. C’est Christian Huntley qui est crédité du but. Après ce but, Patrick Roy retente la stratégie d’enlever son gardien pour avoir un patineur supplémentaire. Blanchette doit se surpasser pour bloquer les tirs dangereux qui arrivent de partout.

Par contre, Tyler Hylland lance un message à Patrick Roy et lui montre que sa stratégie ne fonctionne pas en s’échappant devant une cage béante et en confirmant la victoire du Drakkar alors qu’il reste 10 minutes à faire au match.

Le Drakkar sera de retour en action ce dimanche face à leurs rivaux du fleuve, l’Océanic de Rimouski. Le match aura lieu au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

*Un texte de Samy Lévesque

plus de nouvelles
Le Drakkar débute la période des transactions de bon pied
Il y a 22 heures
Le Drakkar remet un montant de 3250$ grâce à l'édition 2018 du Match en rose
Il y a 3 jours
Félix-Antoine Voyer avec le Drakkar pour les 2 prochaines parties
Il y a 5 jours
Le Drakkar impliqué dans la guignolée des médias 2018
il y a 2 semaines
Postes à combler chez le Drakkar
il y a 2 semaines
Réaction suite à la suspension de Xavier Bouchard
il y a 3 semaines